Livres

les Poupons du jardin d’acclimatation


Rencontre entre Samuil Marchak, fondateur de la littérature russe pour enfants (dixit Gorki), et le principal peintre animalier soviétique Evguéni Tcharouchine.
Sur de courts poèmes évoquants les jeunes animaux du zoo, le travail de Tcharouchine vient remplacer les images en noir et blanc de l’édition précédente (signées C.Oldine).
Diffusé en France par les Éditions Sociales Internationales dès l’année suivant sa parution en U.R.S.S. cet album fait partie de l’arsenal du soft power que ne négligeait pas l’empire Soviétique, inondant le monde d’ouvrages pour la jeunesse à bas prix, sans cesse réédités, parfois avec des illustrations remises au goût du jour.
Les États-Unis ont ainsi pu voir en 1979 dans leurs librairies une version de Bookful of Animals signée Maïakovski et Maiorova , côtoyant un Bookful of Beasts (le même texte) illustré par… Tcharouchine.

Samuil Marshak, founder of Russia’s children litterature meets Evgeny Charushin, the main animal painter of his time in one of these low-in-price-but-high-in-quality books that Soviets used to deliver massively worldwide.
Did you say soft power?


12 feuillets litographiés en couleurs, 215 x 210 mm.
Детки в клетке, Samuil Marchak, Evguéni Tcharouchine, Detisdat, Moscou, 1936.
Les Poupons du jardin d’acclimatation, traduction du russe par Alice Orlane, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1954 pour la présente.